• Maria Montessori ou l'éducation nouvelle

     Maria Montessori est née le 31 Août 1870 à Chiaravalle, en Italie, dans une famille bourgeoise. Elle hérite de son père, militaire, des règles très strictes et de sa mère une grande liberté d'action.

    Ses parents la destinent à l'enseignement, seule carrière possible en Italie pour une femme à cette époque. Ils déménagent à Rome pour lui permettre de suivre ses études. En 1884, elle se passionne pour les mathématiques et intègre finalement une école technique pour garçon où elle découvre la biologie et décide de devenir médecin.

    A 26 ans, Maria Montessori est une des premières femmes diplômées par la faculté de médecine de Rome.

    Pendant 2 ans elle travaille à la clinique psychiatrique de l'université de Rome où elle étudie le comportement de jeunes retardés mentaux. Elle réalise que l'absence de jeux à leur disposition empêchent ces enfants de se développer. Ils ont besoin de manipulations pour apprendre. Dans le même temps elle découvre les travaux des français Jean Itard et d'Edouard Seguin. Le premier travaille avec des enfants sourds-muets et a publié notamment ses écrits sur Victor, l'enfant sauvage de l'aveyron. Il a inventé l'otorhynolaringologie. Le second est pédagogue auprès d'enfants qualifiés d'idiots à l'hôpital Bicêtre à Paris.

    En 1900, elle décide de se consacrer à la pédagogie. Elle traduit les écrits des deux français en italien, forme des enseignants, participe à des congrès où elle présente ses travaux et travaille avec des enfants déficients à qui elle apprend à lire et à écrire. Elle leur fait passer des examens en même temps qu'aux enfants normaux : c'est une réussite.

    En 1901 elle s'oriente vers les enfants normaux. Elle complète sa formation par des études de psychologie et de philosophie.

    Elle travaille d'abord avec de très jeunes enfants en âge pré-scolaire puis en 1907 elle crée la première Maison des enfants dans le quartier défavorisé de San Lorenzo à Rome à la demande d'un organisme qui réhabilite le quartier. Sa mission est de s'occuper des enfants afin qu'ils ne soient pas livrés à eux mêmes et sèment le trouble dans le quartier. Dans les immeubles construits pour remplacer les taudis, une petite "Maison" accueille les enfants. En contre partie les parents s'engagent à veiller à la propreté de leurs enfants. L'éducation des enfants est portée conjointement par l'enseignante et les parents. Cette expérience permet à Maria Montessori d'affirmer sa méthode pédagogique.

    A partir de 1913, la "Maison des enfants" fait des émules. De nombreuses associations caritatives sollicitent Maria Montessori. Pour répondre à leurs demandes, elle organise des stages pédagogiques et déploie sa méthode. Elle passe 4 ans aux Etats-Unis où elle créé une école pour enseignant.

    Jusqu'en 1936 elle oeuvre pour promouvoir les principes pédagogiques qu'elle a défini et ayuant pour objectif le plein développement de l'être humain. Elle participe à de nombreux congrès au près d'autres grands pédagogues de l'époque.

    Le gouvernement fasciste en Italie met un terme au développement de la pédagogie Montessori. Les écoles sont fermées et Maria part pour l'Espagne qu'elle quitte à l'arrivée de Franco au pouvoir. Elle s'installe au Pays Bas, puis fuyant la guerre, part en Inde où elle créé de nombreuses écoles Montessori.

    Elle revient en Europe en 1952. Elle meurt le 6 mai 1952 au pays bas à l'âge de 81 ans. Son fils poursuivra le déploiement de sa méthode à travers le monde jusqu'à sa mort en 1982.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :