• Les rythmes scolaires

    La réforme des rythmes scolaires

    Le projet de décret relatif à l’aménagement du temps scolaire a été publié mais largement repoussé par le Conseil Supérieur de l’Education.

    Que dit le projet de décret ?

    • 24h d'enseignement (en classe entière)

    Soit ni plus ni moins que ce qui est déjà en place

    sur 9 demi-journées : lundi, mardi, jeudi, vendredi et mercredi matin, avec la possibilité du choix de la municipalité du samedi matin par dérogation...

    • Des journées (lundi, mardi, jeudi, vendredi) ne pouvant excéder plus de 5h30 (sur les activités relevant des 24h d'enseignement).
    • Des demi-journées ne pouvant excéder 3h30 (sur les activités relevant des 24h d'enseignement).
    • Une pause méridienne minimum de 1h30

    mais pas de maximum fixé avec la possibilité de voir cette pause méridienne rallongée à 2 heures par les mairies.

    Les enfants pourraient donc finir leur journée scolaire entre 15h45 et 16h15.

    • L’aide personnalisée est supprimée et remplacée par des Activités Pédagogiques Complémentaires (APC)

    L'organisation de l'APC est arrêtée par l’Inspecteur de l’Education Nationale (IEN) sur proposition du conseil des maîtres.

    Les APC sont des activités organisées avec des groupes restreints d’élèves :

    - pour l’aide aux élèves en difficulté,

    - pour une aide au travail personnel,

    - pour une activité prévue par le projet d’école éventuellement en lien avec le Projet Educatif Territorial.

    Les syndicats enseignants craignent que ces heures de travail (1h30 par semaine) soient déterminées par les villes et donc dépendent des aléas d’une politique locale

     

    Quelles conséquences réelles ?

    Pour les enfants, cela ne va pas vraiment changer leur quotidien.

    Pour celles et ceux qui avaient une vraie coupure le mercredi, cela va dégrader leurs conditions de vie.

    Pour celles et ceux qui fréquentaient les centres de loisir sous diverses formes, ils prendront leur cartable en plus de leur sac à dos pour les mêmes centres de loisir qu'ils fréquenteront le mercredi après-midi !

    Les journées seront toujours aussi longues avec les APC, le passage de la pause méridienne à 2h, etc.

    La grande majorité des enfants continuera de venir à l'école souvent avant 8h30 et encore plus souvent bien après 16h30

    Ce problème ne peut être résolu par une simple réforme des rythmes scolaires.

    Reste le problème des 24h pour faire des programmes encore alourdis depuis 2008, qui contraint les enseignants à mettre de côté les activités culturelles, sportives ou artistiques.

    Quant à l'heure ou à la demi-heure prise en charge par les mairies, on peut s'interroger sur la qualité des activités et de l'encadrement, lorsque l'on sait que pour faciliter la mise en place, le premier ministre annonce "un assouplissement du taux d'encadrement en centre de loisirs".


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :