• Les écrans : Bienfaits ou dangers

    Pour ceux qui sont intéressés par le sujet, mais qui étaient en vacances ou au travail, voici le résumé de l'intervention sur les écrans...

     Les intervenants de l'association Olympio sont des intermittents du spectacle qui présentent toujours leurs sujets avec une approche originale et détournée, se faisant parfois l'avocat du diable et invitant les auditeurs à participer pour mieux forger leurs opinions.

    Les nombreux écrans qui nous entourent (TV, ordinateur, tablette, smartphone, DS, PSP…) offrent une fenêtre sur le monde:

     Autrefois, c’était principalement les livres qui tenaient ce rôle.

    Prenons l’exemple de Don Quichotte

    Les livres avaient une telle emprise sur lui qu’il en oubliait qu’il ne s’agissait pas de la réalité. Si Don Quichotte vivait aujourd’hui, il s’entourerait d’écrans et non de livres!

    Il se confondait dans la littérature, comme nos enfants ou nous même pouvons nous perdre aujourd'hui devant les écrans.

    L'entourage du chevalier a brûlé ses livres en espérant le guérir, mais ce fut peine perdue…

    De la même manière, il est vain de priver nos enfants des écrans.

     

    Les principaux effets des écrans

     

    Les écrans permettent :

    -d’échapper à la réalité

    - de se croire tout puissant

    - de se couper du monde

     Ces trois effets peuvent être positifs :

    Nos enfants ont besoin par moment d’échapper à la réalité de leur vie. Cela les aide à grandir

    Se sentir tout puissant permet d’oser agir alors que se sentir impuissant annihile

    Se couper du monde peut été bénéfique aussi. Cela permet de relâcher la pression.

     Les écrans apportent                                            Les écrans développent 

    - une aide pour les timides                                     -l'ouverture d’esprit

    - un soutien dans la déprime                                  - l'obstination

    - une voie d’avenir                                                  - l'habileté

     Faire une recherche sur internet développe des qualités d’analyse, de réflexion, de tri...

    ALORS, NE JETEZ PAS VOTRE ORDINATEUR ;-)

     

    Un premier problème c’est l’addiction !

     

    Il faut donc poser des limites :

    C’est le devoir des parents de fixer des limites à nos enfants.

    Même si ne nous sommes pas toujours des modèles, si nous utilisons trop notre téléphone, il est indispensable de leur fixer des limites et de les leur expliquer

    Quelques conseils simples :

    - Etre attentif au temps que passent nos enfants devant les écrans et les limiter si besoin

    - Ne pas placer des écrans dans leur chambre

    - Supprimer le téléphone et les écrans le soir pour préserver leur sommeil

    Que ce soit par la TV et les jeux vidéo pour les plus jeunes, ou du téléphone et des réseaux sociaux pour les plus grands, il faut veiller à ce que les enfants gardent un rythme biologique sain, qu’ils ne se couchent pas trop tard et qu’ils ne se lèvent pas tard, de façon à ne pas se décaler sur le seul temps du week-end

    - Proposer (ou imposer) d'autres activités

     

    Un second problème: Beaucoup de jeux vidéo sont violents ou sexistes

     

    Visionner des images violentes engendre de la violence, certes.

    Mais quand nous regardions Zoro ou Goldorak quand nous étions petits,

    Les jeux que nous en tirions étaient violents aussi à leur façon.

    Ces jeux permettent de se défouler et les enfants en ont besoin.

    Nous devons discuter avec nos enfants de l’intérêt qu’ils trouvent dans ces jeux, ces films…

    Nous devons les accompagner devant les jeux comme nous le faisons devant la télé. Nous devons nous efforcer de partager avec eux ces écrans pour mieux comprendre ce qui peut les attirer, pour les orienter vers ce qu’on peut y trouver d’intéressant et vers les valeurs qui peuvent être véhiculées. Ainsi nous les habituons à être critiques et à ne pas se laisser envahir par tout ce qu'ils voient.

     

    un troisième problème : l'absence de contrôle

    Profusion= confusion

    Sans discernement

    Sans constance

     Le CSA pose la limite de ce qui est visible à la télévision.

    Mais sur internet, il n’y a aucun contrôle, aucune limite.

    Les contenus peuvent être faux mais également inappropriés pour un jeune public !

     Il y a eu des tentatives de contrôle d’internet, mais il est très facile de contourner les règles d’un pays. Il suffit de se faire héberger dans un autre pays pour diffuser un contenu censuré.

    C'est donc aux parents d'être vigilants, d'installer un contrôle parental et de prévenir les enfants des risques encourus sur internet ou même devant la télévision.

    Le problème n’est pas forcément que nos enfants regardent des programmes idiots. Ce qui est inquiétant c’est quand ils ne sont pas conscients de l’idiotie :

    Quand l’intervenant demande à son adolescente ce qu’elle trouve à cette émission de téléréalité et qu’elle lui répond que c’est rassurant de voir des gens plus bête qu’elle, elle montre ainsi qu’elle analyse ce qu’elle voit et qu’elle a un regard critique. Son père est ainsi rassuré.

     

    Les réseaux sociaux : intérêts et risques

     

    Il existe un site de rencontres amoureuses pour les 14-18 ans ! Ce site est contrôlé pour que les photos soient descentes.

     Attention aux manipulations d’images, aux montages photographiques… aux selfies et aux fakes !

    Glossaire

    Geek : fana d'informatique

    Fake : désigne ce qui est faux et par extension les usurpateurs d’identité sur internet

    Selfie : le fait de se prendre en photo soi-même ...et de diffuser

     La moyenne d’âge du premier film(ou extrait) pornographique regardé a beaucoup baissé avec internet : elle serait de 9 ans. Ça fait peur ! On se demande comment c'est possible !

    Parallèlement, la moyenne d’âge du premier rapport sexuel n’a pas bougé.

     

    Exploration de ses fantasmes                         Mais attention

    - Ça facilite les relations                                - Accro au reflet de soi

    - Ça rapproche                                              - Intimité dévoilée

    - Ça libère                                                     - Drogue high-tech

     

     

    Risques                                                        Et pourtant:

    - Ils restent entre eux.                            - Ça permet d’échanger des sentiments

    - Ils se replient sur eux.                            - Ça aide à s’exprimer

    - Ils croient communiquer                         - Ça rassure

                                                                    - Ça développe l’estime de soi   

    On peut considérer que les contacts que l'on peut avoir par le biais de ces réseaux ne sont pas de vraies relations, des amis, car les relations sont virtuelles.

    Mais c’est aussi une ouverture. On peut discuter avec des gens qui habitent loin ou faire connaissances avec des gens qui partagent nos centres d’intérêts. Les réseaux sociaux permettent des échanges humains. On peut apprendre des choses de soi au travers des autres, au travers des rencontres que l’on peut faire.

     

    Conclusion:

     

    On peut trouver des merveilles sur nos écrans.

    Mais nous avons une obligation de regard sur ce que visionnent nos enfants.

    Nos enfants ont tout, mais la seule chose dont ils ont véritablement besoin c’est de nous !

    De notre présence, de l’ouverture et de la critique que nous pouvons apporter.

    Par les images que nous acceptons de les laisser regarder,

    ce sont nos valeurs qu’ils intègrent


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :