• Exercice départemental PPMS 2014

    Le PPMS (Plan Particulier de Mise en Sureté) vise à anticiper les mesures d’urgence, face aux risques majeurs, en attendant l’arrivée des secours.

    Pourquoi et comment ?


     Le PPMS peut s’activer en 2 modes :

    - La mise à l’abri (MAA) dans un bâtiment en dur qui peut être :

    Une mise à l’abri simple sans confinement (tempête par ex)

    Une mise à l’abri améliorée avec « confinement » (nuage toxique ou radioactif...)

    - L’évacuation (alerte à la bombe, mouvement de terrain...) 


     

    L’exercice départemental concerne un évènement incommodant
«Accident de Transport de Matière Dangereuse avec diffusion d’un nuage de très faible toxicité mais très fortement incommodant.»

    Scénario fictif

    Le jeudi 13 novembre 2014 au matin, un train de wagons-citernes transportant des matières dangereuses déraille après avoir dépassé la gare d’Etampes (91) et laisse échapper un nuage de Méthyl mercaptan.


    Poussé par une brise du sud le panache nauséabond commence à gagner le sud du 92 où les premiers effets incommodants sont ressentis par la population. 


    Après un point de situation de la Préfecture mettant en évidence de nombreux malaises - en particulier en milieu scolaire - tant liés au caractère incommodant du produit qu’à la réaction psychologique liée à l'odeur et compte-tenu des prévisions de Météo-France qui indique qu’en fonction des conditions météorologiques ce nuage se dissipera naturellement dans un délai de 1 à 2 heures, la DSDEN bien que la concentration du produit présent dans l’air demeure très largement inférieure au seuil des premiers effets avec gravité décide une mise en oeuvre préventive des PPMS en mode mise à l’abri améliorée (c'est-à-dire avec colmatage des entrées d’air) pour la totalité des établissements scolaires. 


     

    Modalité d’activation retenue pour cet exercice :

    Mise à l’abri améliorée avec confinement (phénomènes dangereux à cinétique rapide : nuage toxique ou explosif...)
Déclenchement de l’alerte au moyen de « la corne de brume »
(Ne pas confondre ce « signal d’alerte » déclenchant le confinement, avec le « signal d’alarme » incendie utilisé pour l’évacuation)

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :